Santé Globale

Actions et événements pour la santé

• I-share

Ce projet est un étude de cohorte épidémiologique, qui veut suivre 10 000 étudiants pendant 10 ans. Elle a pour but d’identifier les facteurs qui influent sur la santé de l’étudiant.
L’étude s’axe sur quatre domaines : la santé mentale, la migraine, l’exposition aux risques et les IST (Infections Sexuellement Transmissible).

Quel engagement pour l’étudiant lambda ?iShare

L’étudiant doit créé un compte I-share et répondre au sondage (15 minutes). Cela l’engage ensuite tous les ans à répondre à un nouveau questionnaire envoyé par mail (d’une durée de 15 minutes également).

Cette étude respecte scrupuleusement une méthodologie scientifique, cela nous permet d’avoir enfin des données épidémiologiques représentatives de la santé de l’étudiant.

Elle est anonymisé et aucune donnée personnelle ne sera utilisée à titre publicitaire ou informatif pour autres choses que l’étude scientifique

http://www.i-share.fr/

 • Don du sang/Défi sang limite

L’AMEUSO, en organisant des journées Don du sang, participe à l’effort national pour augmenter les réserves de sang de l’EFS qui sont trop faibles par rapport au niveau attendu (14j de réserve)

Les journées comme celle du 27 octobre sont en ce sens essentielles pour aider l’EFS dans sa mission de soutien aux bons soins des malades.

L’AMEUSO participe aussi au défi sang limite de l’ANEMF. Ce défi a pour but d’encourager les différentes facultés de médecine de France à organiser des actions de « dons de vie » (plaquettes, sang, inscription comme donneur de moelle) par le biais d’un concours durant une année et récompensant à l’issue de celle-ci les facultés les plus méritantes

Don-du-sang-1                         www.dondusang.net                              Don-du-sang-7

• Stands de prévention

Les stands de préventions organisés par GAELIS et auxquels l’AMEUSO participe ont pour but de sensibiliser les étudiants aux pratiques responsables lors des soirées.

A savoir l’utilisation d’alcootest en cas de doute sur la capacité à conduire ainsi que l’incitation appuyée à la désignation d’un SAM pour la soirée. L’usage systématique du préservatif lors d’un rapport sexuel pour prévenir les risques d’IST.

Mais aussi l’usage récurrent de bouchons d’oreilles pour limiter les troubles auditifs en augmentation constante chez les jeunes.